Aller au contenu principal

VIGILANCE SECHERESSE

Malgré une un hiver 2019- 2020 efficace pour reconstituer les ressources souterraines, les faibles précipitations enregistrées dans le Calvados depuis avril ont affecté le niveau des cours d’eau sur la moitié ouest du département. Les orages de la mi aout et les précipitations qui ont suivi ont permis une remontée temporaire des débits mais la décrue s'est de nouveau engagée. La situation sur le bassin versant de la Vire reste incertaine et l'arrêt des précipitations pourrait à moyen terme créer des tensions sur l’alimentation en eau potable du secteur, ainsi qu’en aval dans le département de la Manche.

Ces éléments ont conduit à prendre des mesures de limitation et de suspension temporaires des usages de l’eau, afin de préserver l’approvisionnement en eau potable et d’assurer la conservation des écosystèmes.

Le bassin de la Vire a été placé en ALERTE SÉCHERESSE et le reste du département en VIGILANCE SECHERESSE.

Les cours d’eau du Noireau, son affluent la Druance, et de la Drôme, qui contribuent à l’alimentation en eau de plusieurs communes, présentent également des situations d’étiage marqué.

Pour les territoires situés en zone de vigilance, il est fait appel à la responsabilité et au sens civique de tous les usagers (particuliers, collectivités, entreprises, agriculteurs) pour faire un usage raisonné et économe de l’eau en restreignant volontairement leur consommation.

Pour les territoires en alerte, les mesures sont, jusqu'à levée de l'alerte, d'application obligatoire.

• les arrosages et l'irrigation sont interdits en journée
• le lavage des voitures (hors stations professionnelles), bâtiments, terrasses particulières..., le remplissage des piscines privées sont interdits en dehors des nécessités de salubrité publique
• sauf nécessité de salubrité publique, le nettoyage des bâtiments, hangars, locaux de stockage, terrasses privées est interdit
• les travaux consommateurs d'eau, travaux en rivière, manœuvres des ouvrages hydrauliques... sont soumis à autorisation préalable

 

 

Cliquer pour visualiser l'arrêté préfectoral